Le millésime 2013, Wine Spectator, Chateauneuf-du-Pape 2012...

Nos vins sélectionnés parmi les meilleurs vins de la Vallée du Rhône par James Molesworth du Wine Spectator

Domaine Santa Duc Gigondas Prestige des Hautes Garrigues  2011 93/100
Un vin très juteux, dominé par des arômes de kirsch, de cerises et de réglisse. Soyeux en finale, avec des caractères de cake au fruits, de fraise et ... de Campari. 
À savourer entre 2015 et 2025.
 
 
Domaine Santa Duc Habemus Papam Châteauneuf-du-Pape 2010  93/100 
Le nez puissant montre des arômes de figues grillées, de pruneaux et de mûres, associé à des notes de ganache, de pain d’épices et de réglisse. En finale, des fruits rouges et un beau boisé bien intégré. Très expressif, à boire entre 2015 et 2025.
 

2013 - Une année pleine de belles surprises
 
Nous avons commencé les vendanges le vendredi 27 septembre dans nos Syrah à Châteauneuf-du-Pape, suivi par quelques Grenache pour nos Côtes-du-Rhône et à Vacqueyras. Le premier constat : une très belle qualité pour tous les cépages. Dans certains secteurs, les rendements sur le Grenache sont très faibles, ce qui est lié à la coulure provoquée par les températures élevées après la floraison. Malgré les conditions météorologiques capricieuses en début du millésime, les raisins sont sains et juteux. Les quelques parcelles sur Roaix et Rasteau touchées par la grêle au mois de juillet ne présentaient pas de dégâts sur les fruits.

Tout au long de la cueillette, le temps s’est montré clément, avec un retour du soleil et des températures plutôt chaudes. Les quelques orages à la fin du mois de septembre ont surtout bénéficié aux Mourvèdre et aux parcelles du lieu-dit « Clos Derrière Vieille », situé en altitude au-dessus de Gigondas.

Les premières dégustations des vins en fermentation confirment les promesses faites par les raisins : beaucoup de fruit et une très belle fraîcheur pour les Grenache, une pulpe fruitée et des pellicules épicées pour les Syrah,  un fruit croquant et des tanins fins pour les Mourvèdre. L’ensemble des raisins récoltés présente des concentrations modérées en sucres, ce qui promet des vins avec un très bel équilibre entre fraîcheur, volume et structure. 


Habemus Papam 2012 - Puissance et finesse !

Le passage de Jeb Dunnuck (le successeur de Robert Parker dans le Rhône pour le Wine Advocate) au domaine à la fin du mois d’août était pour nous une occasion de déguster et de faire le bilan des vins des deux derniers millésimes. Confiant au regard de la qualité du millésime 2011 déjà en bouteille, Jeb Dunnuck a jugé le millésime 2012 en cours d’élevage « excellent ».

Parmi les vins dégustés, la cuvée Habemus Papam (Chateauneuf-du-Pape 2012) nous tient particulièrement à cœur. C’est en effet notre troisième millésime sur le terroir des Saintes Vierges, assemblé pour la première fois avec les raisins provenant des parcelles situées sur La Crau et La Font du Papes, acquises début 2012. C’est donc aussi le premier millésime qui présentera un volume plus conséquent pour cette cuvée, afin de satisfaire la demande grandissante sur cette cuvée.

Marqué par le fruit éclatant du Grenache, l’assemblage des 3 foudres de chêne surprend au premier nez par sa puissance et sa fraîcheur. La Syrah reste d’abord en retrait, pour s’installer progressivement et confortablement dans le bouquet du vin, apportant un délicat parfum de pruneaux et quantité d’épices au nez: badiane, poivre et un soupçon de girofle, ainsi que quelques olives noires confites. Un boisé fin et élégant se fait temporairement remarquer par des notes beurrées, avant de se fondre dans le bouquet du vin. Un très beau nez, en parfaite harmonie, montrant une remarquable complexité aromatique instantanée et évolutive.
La bouche est dominée par une succulente et juteuse présence de fruits rouges, finement structurée par une fraîcheur minérale et des tanins fins et serrés. Un vin que l’on aimerait déjà savourer au cours d’une longue soirée d’hiver… mais qui continuera son élevage jusqu’au printemps 2014.

La relève assurée au Domaine Santa Duc

Après trois années d’études en biologie végétale à l’Université du Montpellier, notre fils Benjamin commence cette année son Diplôme National d’Œnologue à l’Université de Bourgogne. Lors des vendanges, il a intégré l’équipe de vinification, afin de se familiariser davantage avec nos différents terroirs. Quand à notre fille Manon, elle a décidé de suivre des études d’économie. Leurs expériences et leur enthousiasme apporteront beaucoup d’énergie à notre domaine familial au cours des prochaines années.
Visitez notre blog
Visitez notre blog
Santa Duc sur Twitter
Santa Duc sur Twitter
Vinparleur sur Facebook
Vinparleur sur Facebook
Site Santa Duc
Site Santa Duc
Copyright © 2013 Domaine Santa Duc, Tous droits réservés

Pour ne plus reçevoir nos mails, désinscrivez-vous ici   
Actualisez votre profil 
Powered by Vinickel.com
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé