Copy
Publications de mai sur Moodstep, Logostep, Happylab...
Facebook
Twitter
stepOsphère

A la conquête du bonheur ...

Cui cui le bonheur, mais où vis-tu ?

Ce mois-ci, mon ami Corentin m'a donné du temps. Il m'a prêté ses nombreux talents pour que je prépare mon passage à TEDxRennes. TED, ce sont des conférences de 20mn maximum sur tous les sujets de la vie. Lors de notre travail ensemble, Corentin m'a demandé pourquoi j'allais raconter ma vie devant autant de personnes. Je n'avais pas de réponse. Après tout, le bonheur est si personnel, si intime, pourquoi ne pas le vivre simplement en regardant pousser les fleurs ?

Parallèlement, j'ai eu de nombreuses occasions de parler du bonheur en entreprise. Comment inclure nos organisations dans un processus personnel et basé sur la pratique ? Pas évident ! De mes expériences passées, j'ai constaté qu'un environnement de travail toxique ne vous laissera pas beaucoup de chances d'être épanoui même si les études sur le bonheur certifient que seul 10% de votre bonheur est lié aux circonstances extérieures.

Le matin de mon passage à TED, j'ai eu la réponse à mes questions. En 5 ans d'interviews, jamais je n'avais reçu un tel message. Lire le message de Mocthegame.

J'ai enfin compris pourquoi j'avais besoin d'aller parler, de rire même si ça dérange, de m'exposer alors que j'aime tant la solitude. Les violents, les "brutes à claques", les pessimistes prennent une trop grande part de l'espace de parole et d'action. J'ai trop longtemps errer terrifiée par l'ignominie, la fureur de ce monde. Si je peux témoigner des fabuleux bienfaits d'une relation plus douce au monde, je le fais. Si je peux mettre mes talents au service de nous tous, je le fais. Parler de bonheur est un acte politique.  

J'en viens à la conclusion que de m'occuper de mon bonheur personnel est crucial tout autant que de prendre soin de son jumeau, le bonheur collectif. Ils vont de paire. Notre épanouissement personnel doit être soutenu par un système sain, au service de l'humanité et de son environnement. Comme l'a dit Patrick Viveret que j'ai pu assener de questions lors d'un voyage en train la semaine dernière "Choisir d'être heureux est un acte de résistance politique".

Comprendre le système et ses alternatives est donc clé. L'expérimenter au sein de Happylab pour le dupliquer est une aubaine. C'est dans cette optique que j'espère pouvoir faire plus d'interviews sur nos modes d'organisation. L'holacracy par exemple est une méthode de gouvernance sans managers, sans patron !

Interviews sur le bonheur - Moodstep.com
Merci. Vous avez été nombreux à m'écrire suite à la lettre d'avril. Je ne vous ai pas encore répondu un peu dépassée par ce mois de mai très dense. Bientôt je pose mes valises en Bretagne et vous enverrai ma réponse avec parfum d'embrun. 

Happylab entre dans trois mois d'activité réduite. En apparence, car il faudra ce temps pour poser les fondations de notre développement. Nous nous repensons en permanence pour soutenir au mieux nos ambitions. Un travail de fond donc les mois qui viennent ne seront pas trop longs.

Quoi vous souhaiter pour ce mois de juin ? De l'amour, beaucoup d'amour :)

Merci la vie
Joanna
Facebook
Twitter
stepOsphère
Pour toute intervention en entreprise afin d'ouvrir la réflexion sur la thématique du bonheur, contactez-moi sur www.joannaquelen.com
Copyright © 2014 Moodstep, Tous droits réservés.
se désinscrire de cette liste   mettre à jour son abonnement

Email Marketing Powered by Mailchimp