Copy

Infolettre                                       Février 2020

  
             
 Aux parents, familles et amis touchés par l’asthme chez l'enfant 
        

Février, c’est la Saint-Valentin, le mois des câlins

Dans cette infolettre, vous trouverez les dernières nouvelles de la recherche sur l'asthme ainsi que des conseils pratiques afin de vous aider et vous soutenir dans le contrôle optimal de l'asthme de votre enfant!
Conseils pratiques
Comme vous les parents, l’objectif de votre médecin et infirmière est de s’assurer que votre enfant a la meilleure maîtrise de son asthme avec le moins de médicament possible et surtout sans effets secondaires. Il est donc important d’être aux aguets et de nous déclarer tout effet secondaire que vous croyez associé aux médicaments. Grâce à vos rapports et à la participation de plus de 75% d’entre vous à la Banque de données et d’échantillons biologiques sur l’asthme pédiatrique du CHU Sainte-Justine et aux divers projets auxquels vous être sollicités, nous avons identifié des effets secondaires associés à certains médicaments (voir infolettre d’octobre 2017) ou une absence de bénéfice d’autres médicaments, non préalablement connus.  D’autres projets ont permis de prouver l’efficacité et la sécurité de médicaments peu testés chez les enfants.  En conduisant des études rigoureuses, nous avançons la science et vous en êtes les premiers bénéficiaires, car on vous en informe régulièrement, soit via l’infolettre ou en personne, lorsque votre médecin discute avec vous des choix de traitement pour vos enfants. Merci de nous aider à vous aider.
 
Dre Francine M. Ducharme, pédiatre, épidémiologiste
Recherche et avancement des soins

La monographie de produit : quelques trucs pour mieux comprendre mon médicament pour l’asthme!

Lorsque vous allez chercher votre pompe ou tout autre médicament pour l’asthme, vous trouvez à l’intérieur un dépliant qui s’intitule «renseignement pour le consommateur». Il s’agit d’un résumé et d’une «traduction» en langage clair de la monographie de produit. Vous devriez toujours lire attentivement ce dépliant. Au besoin, vous pouvez lire le document scientifique complet accessible en ligne, consulter votre pharmacien ou l’équipe de la clinique d’asthme.

Voici quelques points importants à noter :

-Si votre enfant a des allergies, assurez-vous que le médicament qu’il utilise ne contient pas les allergènes en question. Plusieurs dispositifs à poudre sèche (Diskus, turbuhaler®, twisthaler®)  ainsi que des médicaments en comprimé (montelukast) contiennent des produits laitiers. La plupart du temps, la quantité est insuffisante pour causer des problèmes, mais soyez attentifs à des réactions. En cas d’intolérance au lactose, il est également peu probable que la quantité limitée de lactose soit problématique.

-L’indication thérapeutique d’un médicament inclus la maladie à traiter et le groupe d’âge visé. Vous verrez que peu de médicament sont approuvés ou indiqués pour les moins de 6 ans et parfois les moins de 12 ans. Il ne faut pas pour autant croire que le médicament est dangereux pour votre enfant. C’est simplement que les essais cliniques préalables à la commercialisation du médicament ne comprenaient pas ces groupes d’âge, et ce, souvent par manque d’intérêt commerciale. Le traitement demeure sécuritaire et l’équipe de la clinique d’asthme peut vous rassurer.

-La liste des effets secondaire est exhaustive et peut vous sembler inquiétante. Toutefois, il faut savoir que TOUS les effets indésirables observés y sont répertoriés et ce même s’ils ne semblent pas reliés. Si vous voyez que le salbutamol (Ventolin) est associé aux infections des voies respiratoires (rhume), il faut savoir que les gens qui prenaient le placebo (faux médicament) ont aussi eu des rhumes en proportion similaire.

En bref, soyez informés à propos des médicaments utilisés par votre enfant. De plus, ayez confiance que l’équipe de la clinique d’asthme s’assure de prescrire le meilleur traitement pour contrôler l’asthme de votre enfant.

Dr Marc-André Turcot, pédiatre

 

Mot de l'infirmière 
Petits conseils de février 

***** 

Pourquoi est-il important de déclarer les effets secondaires :
 
La majorité de la médication est testée au départ chez la clientèle adulte. Il arrive parfois que les adultes et les enfants ne réagissent pas de la même façon. En déclarant les effets secondaires, cela permet de voir si un effet secondaire revient plus souvent chez certaines clientèles.
 
Mais comment savoir si l’effet est vraiment relié à la médication ou les symptômes ne sont qu’une coïncidence. Voici un truc : à l’aide du calendrier des symptômes, écrire sur quelques jours les symptômes ressentis par l’enfant. Puis, arrêter la médication quelques jours et surveiller si les symptômes disparaissent. Par la suite, recommencer la médication et voir si les symptômes reviennent. Si oui, aviser votre équipe médicale pour faire évaluer la situation avant votre prochain rendez-vous médical. Sinon, apportez votre calendrier des symptômes au prochain rendez-vous, vous en parlerez au médecin. L’équipe médicale évaluera la pertinence de déclarer aux responsables les effets secondaires.
 
C’est en travaillant en équipe que nous sommes en mesure de mieux comprendre les impacts de la médication.
Sandra Veillette, infirmière




Mot des parents


Vous souhaitez participer au Mot des parents? Vous avez une expérience à nous partager? Facile, soumettez votre sujet à Annie Théoret en lui écrivant à annie.theoret@recherche-ste-justine.qc.ca.

Au plaisir de vous lire

Annie
























 

Projets de recherche en cours
Nous recrutons!
Nous cherchons 5 parents dont les enfants ont expérimenté des effets secondaires avec le montelukast (Singulair).  Nous voulons simplement avoir votre avis sur un questionnaire que nous avons développé pour mieux comprendre ces effets secondaires afin de nous donner un feedback sur un questionnaire en ligne intitulé « Questionnaire pour décrire les effets secondaires neuro-psychiatriques du montelukast »

Nous nous intéressons à savoir votre opinion sur la longueur du questionnaire, sa clarté et la pertinence des questions, ainsi que tout autre commentaire que vous avez. Pour ce faire, nous vous demandons de le remplir au meilleur de vos connaissances.

Avec votre aide, nous voulons améliorer notre questionnaire et éventuellement le distribuer à un large groupe d’enfants (et leurs parents) pour mieux comprendre ces effets secondaires. Nous voulons éventuellement publier ces données pour sensibiliser le grand public ainsi que la communauté médicale de cette réalité.

Si vous êtes intéressés à compléter le questionnaire (qui prendra une trentaine de minutes), nous vous invitons à communiquer avec l'assistante de recherche Lourdwige Felizor :
lourdwige.felizor@recherche-ste-justine.qc.ca 
 



Course Banque Scotia

La collecte de dons va bon train!

Notre équipe Asthme en est maintenant à 14 participants. Les gens continuent de s’inscrire et les dons augmentent. Nous en sommes actuellement à 3 250 $.
Vous souhaitez venir courir avec nous et solliciter des dons? Facile! Communiquer avec Annie au annie.theoret@recherche-ste-justine.qc.ca . Vous souhaitez nous encourager? Encore plus facile! Un petit, moyen ou gros don en suivant l’hyperlien ci-dessous.
https://raceroster.com/events/2020/26578/banque-scotia-21k-de-montreal-2020/pledge/team/1
Pourquoi donner? Chaque année, notre équipe de cliniciens-chercheurs publient plus de 15 nouveaux articles scientifiques par année sur des études avançant toujours un peu plus les connaissances et modifiant les soins que nous vous offrons pour le bénéfice de vos enfants. Aidez-nous à aider votre enfant et votre famille!
Encore merci de votre générosité!
Message sur la recherche et avancement des soins
Le personnel de la clinique d’asthme du CHU Ste-Justine est voué à l’amélioration des soins de santé aux enfants. Cette amélioration des soins de santé passe par la recherche de meilleurs diagnostics, traitements et suivis médicaux pour les enfants souffrant d’asthme. Vous pouvez grandement contribuer à améliorer les soins de santé en participant avec votre enfant dans un projet de recherche. Votre participation, grandement appréciée, est tout à fait volontaire.
Parlez-en!
Vous voulez partager l’infolettre avec votre famille ou des amis, voici un code QR et le site internet : Infolettre asthme pédiatrique conduisant directement à l’adresse courriel pour vous inscrire en ligne.
Vous voulez relire les infolettres précédentes? Elles sont disponibles au : Infolettre asthme pédiatrique

Le personnel de la clinique d’asthme du CHU Ste-Justine est voué à l’amélioration des soins de santé aux enfants. Cette amélioration des soins de santé passe par la recherche de meilleurs diagnostics, traitements et suivis médicaux pour les enfants souffrant d’asthme. Vous pouvez grandement contribuer à améliorer les soins de santé en participant avec votre enfant à un projet de recherche. Votre participation est entièrement volontaire et sera grandement appréciée.

 
Je veux faire un don!
https://fr-ca.facebook.com/recap.asthme
Instagram






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Centre de recherche du CHU Sainte-Justine · 3175 chemin de la Côte-Sainte-Catherine · Montreal, Qc H3T1C5 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp