Copy

Infolettre                                  Janvier 2020

                 Aux parents, familles et amis touchés par l’asthme chez l'enfant     
    

Une très bonne année à tous!

Dans cette infolettre, vous trouverez les dernières nouvelles de la recherche sur l'asthme ainsi que des conseils pratiques afin de vous aider et vous soutenir dans le contrôle optimal de l'asthme de votre enfant!
Conseils pratiques
Les froids intenses à l’extérieur et les variations de température sont des irritants qui peuvent déclencher des symptômes d’asthme, surtout quand l’asthme n’est pas bien maîtrisé. Il est suggéré de mettre un cache-cou ou un foulard au niveau du nez et de la bouche par temps froid et/ou venteux.
Recherche et avancement des soins

Différences entre les garçons et les filles dans l’asthme
Savez-vous qu’avant l’adolescence, il y a plus de garçons que de filles qui font de l’asthme? En fait, selon des données américaines, 9% des garçons font de l’asthme, comparé à 7% chez les filles. Par conséquent, il y a aussi plus de garçons qui visitent l’urgence pour des crises d’asthme ou sont hospitalisés pour l’asthme. Par contre, chez les adultes, il y a plus de femmes que d’hommes qui sont atteints d’asthme (6% des hommes et 10% des femmes). Le renversement du ratio hommes: femmes atteints d’asthme se fait vers l’adolescence.
 
On ne connait pas la raison sous-jacente exacte de cette différence entre les deux sexes. Par contre, plusieurs facteurs pourraient y contribuer. Premièrement, le ratio entre la calibre des voies respiratoires et le volume des poumons est plus petit chez les garçons que chez les filles. Ceci se traduirait en plus d’obstruction au niveau des voies respiratoires. Deuxièmement, des études démontrent que les hormones sexuelles jouent probablement un rôle dans l’asthme. Par exemple, nous savons qu’une proportion significative de femmes font de l’asthme prémenstruel et chez les souris, les hormones masculins (les androgènes) protègent contre l’inflammation dans les voies respiratoires. Par contre, plus d’études sont nécessaires pour mieux comprendre le rôle des hormones dans l’asthme.  C’est une des choses que nous étudions présentement.
 
Dre Sze Man Tse, pneumologue

 

 

 



Mot de l'infirmière 

Petits conseils de janvier 
*****
 

Voici quelques petites suggestions pour vous permettre de passer une belle saison hivernale.

Il n’est pas trop tard pour vous faire vacciner pour l’influenza. La saison des infections respiratoires est toujours en cours. La clinique de vaccination du CHU Sainte-Justine sera ouverte jusqu’au 24 janvier 2020.  Vous pouvez aussi vous faire vacciner à votre CLSC et plusieurs pharmacies.
 
De plus, il faut faire attention de ne pas surchauffer vos maisons. La température intérieure devrait être autour de 20-21 degrés Celsius.  Le chauffage, surtout électrique, rend l’air sec et inconfortable.  Il est donc important de maintenir l’humidité de la maison entre 30% et 50%, idéalement par un humidificateur et/ou un échangeur d’air central.  Vous pouvez aussi utiliser un humidificateur à l’étage des chambres ou dans la chambre à coucher mais ATTENTION, si vous n’avez pas le temps de changer l’eau tous les 2 jours, ne faites pas partir votre humidificateur : vous risquez de faire plus de mal que de bien! En effet, le milieu humide favorise la multiplication des moisissures et des acariens qui vivent dans les matelas, oreillers, toutous et poussière. L’humidité maximale devrait être à 50%. Ça vaut la peine d’avoir un hygromètre pour mesurer l’humidité.

Sandra Veillette, infirmière




























 
 
Mot des parents
 

Tu te lèves un matin et voilà que ta fille commence à tousser quelque peu.
 

Une petite toux simple, mais celle qui résonne à ton oreille. Cette petite toux qui apporte automatiquement le réflexe de te demander si c’est juste parce qu’elle a mal avalé ou si c’est parce que les bronches ont décidé de venir troubler notre petite vie quotidienne.  Une fraction de seconde de réflexion sur cette question… comme devenue un réflexe normal dans ma tête après huit ans de vie avec un enfant asthmatique. 

Heureusement, la plupart du temps, ce n’est rien.
 
Quand survient LA période de l’année où finalement c’est un virus qui vient déranger les petites bronches de ma princesse, c’est comme si à chaque fois la maladie de l’asthme revenait me rappeler de ne pas l’oublier. Qu’elle allait encore une fois nous faire passer un mauvais moment.
 
Ça y est! Nous y sommes! L’asthme est de retour! Avais-tu réellement pensé Chantal que la maladie de l’asthme avait disparu? Oui, elle est encore là!
 
Cette réflexion… je l’ai à chaque fois. Chaque fois que ma fille tousse, tousse, tousse et me regarde avec ses yeux me demandant de l’aider, c’est mon cœur de mère qui est complètement déchiré. Chaque toux devient un coup dans mon corps. Chaque manque de respire m’empêche moi-même de bien respirer. Son épuisement et chaque demande d’aide de sa part m’apportent une culpabilité extrême et une éprouvante impuissance.
 
Heureusement, il y a de ces gens qui passent sur notre chemin pour venir nous tenir la main quand on n’y arrive plus….  À l’équipe de la clinique d’asthme du CHU Sainte-Justine et au Dre Ducharme, vous serez à tout jamais nos héros à Charlie-Ann et moi. Chaque toux de moins, chaque crise d’asthme de moins, chaque nuit de repos après la tempête, nous vous les devons.
 
C’est avec une immense reconnaissance envers les soins portés à ma fille que je vous dis : MERCI sincère! MERCI pour l’attention portée envers elle et MERCI d’aider à mes inquiétudes de mère. Vous et votre équipe faites du travail admirable pour nos enfants du Québec.
 
Merci encore! Chantal

Course Banque Scotia

La collecte de dons va bon train!

Chers parents,
Nous n’en sommes plus qu’à 4 mois de notre Défi de la Banque Scotia. L’équipe compte maintenant 9 membres qui travaillent d’arrache-pied pour amasser des dons pour continuer la recherche en asthme. 2 540 4 ont été amassés jusqu’ici. On continue!
C’est l’hiver!!! Et alors??!! Nos athlètes s’entraînent en ce moment, beau temps mauvais temps pour aider vos enfants à respirer mieux et collecter un maximum de dons. Continuez à être généreux en faisant vos dons en cliquant sur le lien suivant : https://raceroster.com/events/2020/26578/banque-scotia-21k-de-montreal-2020/pledge/team/1
Vous pouvez aussi vous joindre à notre équipe et solliciter vos dons en communiquant avec Annie, notre chef d’équipe annie.theoret@recherche-ste-justine.qc.ca.
Pourquoi donner? Chaque année, notre équipe de cliniciens-chercheurs publient plus de 15 nouveaux articles scientifiques par année sur des études avançant toujours un peu plus les connaissances et modifiant les soins que nous vous offrons pour le bénéfice de vos enfants. Aidez-nous à aider votre enfant et votre famille!
Encore merci de votre générosité!
Le personnel de la clinique d’asthme du CHU Ste-Justine est voué à l’amélioration des soins de santé aux enfants. Cette amélioration des soins de santé passe par la recherche de meilleurs diagnostics, traitements et suivis médicaux pour les enfants souffrant d’asthme. Vous pouvez grandement contribuer à améliorer les soins de santé en participant avec votre enfant à un projet de recherche. Votre participation est entièrement volontaire et sera grandement appréciée.

 
Je veux faire un don!
https://fr-ca.facebook.com/recap.asthme
Instagram






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Centre de recherche du CHU Sainte-Justine · 3175 chemin de la Côte-Sainte-Catherine · Montreal, Qc H3T1C5 · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp