Copy
Email not displaying correctly? View it in your browser.
Les professeurs de l’UWO se préparent à la grève.
 Avec une grève éventuelle dès mardi à minuit, les préparatifs de grève des professeurs de l’University of Western Ontario Faculty Association (UWOFA) passent en vitesse supérieure.
 
La Chronique des négociations : Pourquoi embaucher un médiateur?
Pourquoi l’association des professeurs aurait-elle un conciliateur et un médiateur, et quelles sont les différences entre la conciliation et la médiation?
 
Contrôle des données : Les hausses salariales sont supérieures à 2 %, et rares sont les observances du 0 %.
Un sondage auprès des employeurs du secteur public révèle que moins de trois pour cent prévoient des gels salariaux malgré la politique du gouvernement de l’Ontario « d’aucune hausse nette des montants payés en rémunération ».
 

 
Les professeurs de l’UWO se préparent à la grève.
Avec une grève éventuelle dès mardi à minuit, les préparatifs de grève des professeurs de l’University of Western Ontario Faculty Association (UWOFA) passent en vitesse supérieure.
 
Le bureau de l’association des professeurs a été déplacé du campus à un local loué qui servira de quartier général de grève. Il organise également le transport pour déplacer les grévistes du QG de grève aux piquets de grève, dans l’éventualité d’une interruption de travail.
 
Ce serait la première grève de l’histoire de l’association des professeurs; c’est donc un « moment passionnant, mais tendu », selon le négociateur des professeurs, Mike Dawes.
 
(La semaine dernière, Dawes s’est vu décerner un Prix Lorimer de l’OCUFA, en reconnaissance de sa contribution à la négociation collective des professeurs.)
 
Les négociateurs des professeurs à Western collaborent avec le médiateur John Quinn et rencontrent l’administration chaque jour dans le but d’éviter un conflit.
 
À Ottawa, la Carleton University Academic Staff Association (CUASA) a demandé un rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation auprès du ministère du Travail. Elle collabore également avec le médiateur William Kaplan afin de parvenir à une nouvelle entente collective. D’autres réunions avec l’administration et Kaplan sont prévues pour la fin de semaine prochaine.
 
La lenteur des progrès caractérise d’autres tables de négociation des professeurs. À Algoma, les parties se sont réunies mardi, leur première rencontre depuis le 23 août, et cinq autres réunions sont prévues. À Nipissing, l’administration continue d’exiger qu'aucune hausse salariale ne soit attribuée. L’association des professeurs fait donc campagne auprès des membres pour obtenir un vote de grève.
 
 
La Chronique des négociations : Pourquoi embaucher un médiateur?
L’association des professeurs (CUASA) et l’administration de l’Université Carleton ont retenu les services de William Kaplan en qualité de médiateur pour les négociations en cours à l’université. La semaine dernière, les parties se sont également réunies avec un conciliateur désigné par le ministère du Travail, John Miller.
 
Pourquoi l’association des professeurs aurait-elle un conciliateur et un médiateur, et quelles sont les différences entre la conciliation et la médiation?
 
La principale différence entre celles-ci est d’ordre juridique. Comme nous l’avons décrit dans un numéro antérieur de « La Chronique des négociations », la conciliation est l’une des étapes légales qu’un syndicat et un employeur doivent franchir avant de décider de faire la grève ou de déclarer un lock-out. Quant à elle, la médiation est purement volontaire et ne peut remplacer le processus de conciliation obligatoire de la Loi sur les relations de travail de l’Ontario.
 
Cependant, sur le plan pratique, il n’y a aucune différence réelle dans la façon dont les conciliateurs et les médiateurs tentent d’amener les parties à un règlement. Lors d’une réunion récente du Comité de négociation collective de l’OCUFA, Reg Pearson, directeur, Services de règlement des différends au ministère du Travail a fait remarquer que tous les conciliateurs provinciaux désignés avaient reçu une formation en « médiation active ». Dans le cadre de ce modèle, le médiateur est un participant aux discussions et peut proposer ses propres solutions, et le fera.
 
L’embauche d’un médiateur non gouvernemental ne constitue qu’une autre façon dont les parties peuvent tenter de parvenir à un règlement sans devoir recourir à une grève ou à un lock-out, ce qui est l’objectif de chaque ronde de négociation.
 
 
Contrôle des données : Les hausses salariales sont supérieures à 2 %, et rares sont les observances du 0 %.
 Un sondage du Conference Board of Canada auprès des employeurs du secteur public révèle que moins de trois pour cent prévoient des gels salariaux cette année. Ce pourcentage est inférieur à celui de l’année dernière qui s'élevait à six pour cent, malgré la politique du gouvernement de l’Ontario « d’aucune hausse nette des montants payés en rémunération ».
 
De fait, ces sondages effectués par des analystes des salaires les plus respectés de l’industrie démontrent que les employeurs approuvent des hausses salariales supérieures à deux pour cent pour 2010.
 
Le sondage du Hay Group auprès du secteur public élargi démontre des hausses de 2,4 pour cent dans ce secteur, alors que le sondage de Hewitt Associates démontre des hausses de 2,5 pour cent.
 
Un argument du gouvernement de l’Ontario pour justifier les gels salariaux du secteur public est que le salaire des employés du secteur public excédait celui des travailleurs du secteur privé. Mais les sondages du Conference Board démontrent une hausse salariale moyenne de 2,3 pour cent dans le secteur public, par rapport à 2,9 pour cent dans le secteur privé.


Vous recevez ce courriel car vous êtes soit inscrit sur la liste de distribution pour recevoir le Rapport des universités en Ontario ou vous avez participé dans l'une des campagnes de l'Union des Associations des Professeurs des universités de l'Ontario.

Se désabonner <<Email Address / Courriel>> de cette liste
Envoyer à un ami | Mettez votre profil à jour


Notre adresse postale est:

OCUFA
17 Isabella St.
Toronto, ON M4Y1M7
Canada

Add us to your address book


Copyright (C) 2009 OCUFA All rights reserved.