Le mail ne s'affiche pas correctement? Ouvrez-le dans votre fenêtre de navigation.
Survival
Survival    Peuples     Actualités    Agissez     Donnez 

La face cachée du Brésil


Pour le plus grand nombre, le Brésil est synonyme de plages idylliques, de carnaval et de stars du football. Bien peu savent que, derrière cette image radieuse et haute en couleurs, se cache l'histoire scandaleuse d'une oppression qui a débuté il y a 500 ans et qui se perpétue aujourd'hui.

Lorsque les premiers Européens débarquèrent en 1500, ce qui est aujourd'hui le Brésil était peuplé d'environ 11 millions d'Indiens. Cinq siècles de meurtres, de tortures, d'épidémies et d'exploitation firent chuter leur population à 100 000 dans les années 1950. La persécution continue, aujourd'hui cinq tribus comptent moins de cinq membres, la plus réduite n'en compte qu'un.



Dans les années 1980, les chercheurs d'or ont apporté la mort et la maladie chez les Yanomami. Un cinquième de leur population a été anéanti avant que l'opinion mondiale indignée ne contraigne le gouvernement à expulser les envahisseurs de leur territoire.


Alors que tous les yeux sont rivés sur le Brésil dans la perspective de la Coupe du monde de la FIFA 2014, Survival International lance une campagne visant à révéler la face cachée du Brésil, à la mémoire des nombreuses tribus aujourd'hui disparues et sur les territoires desquelles des villes comme Rio et Manaus ont été bâties. Survival dénonce la nouvelle ruée sur les territoires indigènes ouverts à l'exploitation minière, aux barrages, aux bases militaires et autres projets industriels dans le cadre de la croissance économique du Brésil.

Si le Brésil se présente comme une démocratie multiculturelle et se flatte d'accueillir une Coupe du monde 'pour tous', il fait peu de cas de ses premiers habitants. C'est pourquoi nous vous demandons de participer à notre campagne de soutien en leur faveur. Exhortez le gouvernement brésilien à rendre compte de ses actes et à mettre fin à l'anéantissement des Indiens. Le véritable 'progrès' commence par la reconnaissance de la diversité des peuples indigènes et le respect de leurs droits fondamentaux.

Votre soutien fera la différence. La semaine dernière, les Guarani de la communauté de Pyelito Kuê ont célébré leur retour sur une parcelle de 500 hectares de leur territoire ancestral suite à sa reconnaissance officielle par le gouvernement. L'avenir de tribus telles que les Guarani dépend étroitement de la mobilisation de l'opinion en leur faveur.

Alors que la Coupe du monde approche à grands pas, ne perdez pas de vue cette face cachée du Brésil… Aidez-nous à éviter l'anéantissement de tribus innocentes au nom du 'progrès'.

FAITES UN DON →

AGISSEZ POUR LES GUARANI →



Tick itNewsletter mensuelle Tick itCampagnes urgentes Tick itNouvelles en temps réel
Evénements marquants du mois Pour agir en cas d'alertes Mises à jour régulières
 
Tick itRapports annuels Tick itBoutique
Notre compte-rendu annuel d'activités et nos appels urgents La nouvelle collection de Survival

Vous recevez ce message car vous vous êtes abonné à la newsletter de Survival International.

Si vous ne souhaitez plus recevoir notre newsletter, cliquez ici.

Survival International (France), 18 rue Ernest et Henri Rousselle, 75013 Paris, France
T +33 (0)1 4241 4762

www.survivalfrance.org