Copy


An English message will follow


DHC/ART et la commissaire invitée
Barbara Clausen sont fières de présenter:
AFFINITÉS
Une série de performances, de projections et d'échanges


Image
Crédit photo: Joan Jonas, They Come to Us without a Word II, 2015. Extrait de performance. Photo: Moira Ricci, avec l'aimable permission de l'artiste.


UN PROGRAMME D'ÉVÉNEMENTS EN DEUX PARTIES

Dans le cadre de l'exposition Joan Jonas: From Away, DHC/ART et la commissaire invitée Barbara Clausen présenteront Affinités: une série de performances, de projections et d'échanges, un programme d'événements en deux parties, soit du 24 au 27 mai et du 20 au 22 juin. La série proposera une conférence-performance de Joan Jonas et de Jason Moran, des performances par taisha paggett, Tanya Lukin Linklater et Simone Forti, de même que deux soirées de projections de films et de vidéos, en plus d'un après-midi d'échanges. Bien qu'ils aient des pratiques et des esthétiques qui leur sont propres, les artistes participants partagent avec Jonas son engagement et son insistance à lire le monde (ou les mondes) en relation avec les flux du temps, à la fois à l'encontre et à la rencontre de ceux-ci. Appartenant aux champs des arts visuels, de la danse, de la poésie et de la musique, leurs pratiques interdisciplinaires explorent le mouvement, le son et le récit non linéaire dans un esprit avant-gardiste apparenté à celui de Jonas. Leurs démarches respectives reflètent un imaginaire collectif en évolution constante qui fait écho aux divers contextes sociopolitiques dans lesquels nous vivons et qui façonne ceux-ci.

Tous les événements de la série Affinités sont ouverts au public.

VOLET I

Mardi 24 mai 2016
Transmission I - Présentation de films par Joan Jonas et autres

Espace D, 19h

Cette série de présentations de films et de vidéos, organisée par Victoria Carrasco, Barbara Clausen et Jon Knowles, en collaboration avec Joan Jonas, met en lumière les expériences cinématographiques de Jonas et quelques-uns de ses contemporains à la fin des années 1960 et au début des années 1970. Cette première sélection, qui porte sur le traitement du paysage et la mise en oeuvre d'un espace vernaculaire dans les arts, fera appel à un large éventail de références et d'inspirations propres aux oeuvres antérieures et actuelles de Jonas, provenant tant de l'anthropologie que de la mythologie et de la littérature. 

Mercredi 25 mai 2016
taisha paggett Decomposition of a Continuous Whole

Espace D, de 15h30 à 20h

La chorégraphie in situ Decomposition of a Continuous Whole de taisha paggett, en cours depuis 2009, remet en question l'indexicalité de la danse à l'intérieur de l'espace de l'exposition, ici conçu comme outil critique de déconstruction et de réflexion. Selon l'artiste, en 2009: «Decomposition of a Continuous Whole est une performance où je dessine sur les murs d'une pièce, les yeux bandés. Je voulais créer un espace où je serais parmi le public, mais où j'ignorerais leurs yeux, leur regard. Je voulais aussi sortir des structures temporelles de la danse, des durées de 7, 15, 45 minutes, d'une soirée. Je voulais élargir le temps et délaisser l'arc narratif. Je voulais être dans l'expérience, tout simplement. Et je voulais que cette expérience intérieure soit aussi instructive pour moi que pour le public.» taishapaggett.net

Jeudi 26 mai 2016
Une causerie avec les artistes participants de la série Affinités
Espace D, de 14h à 17h

Cette causerie, organisée en collaboration avec Hexagram UQAM/Concordia, sera l'occasion de discuter des pratiques des différents artistes qui participent à la série Affinités. Ces praticiens interdisciplinaires, dont les œuvres appartiennent autant aux arts visuels et à la danse qu'à la poésie et à la musique, partagent un esprit innovateur comparable à celui de Joan Jonas. Chacun d'entre eux, à sa façon, explore des modes de mouvement, le son, et la narration non linéaire, témoignant d'un imaginaire collectif qui reflète et façonne les divers contextes sociopolitiques dans lesquels nous circulons. Emblématique des affinités passées et présentes entre les arts visuels, les nouveaux médias et les pratiques performatives, ce mode de production cherche à explorer les politiques de l'exposition, comprise comme un site qui détermine les contextes de rencontre et qui produit du savoir.

Jeudi 27 mai 2016
Joan Jonas with Jason Moran

Théâtre D. B. Clarke, 1455, boul. de Maisonneuve Ouest, 19h

Joan Jonas with Jason Moran est une performance-conférence composée de projections vidéo, de piano, et d'actions improvisées en direct. Cet événement est organisé en collaboration avec la Faculté des beaux-arts de l'Université Concordia. Au cours de la soirée, Jonas et Moran interagiront l'un avec l'autre dans une présentation d'extraits de leurs collaborations des dix dernières années, de la performance The Shape, The Scent, the Feel of Things, de 2005, à leur plus récente oeuvre, They Come to Us without a Word, commandée pour le pavillon américain à la Biennale de Venise en 2015 et actuellement présentée à DHC/ART. jasonmoran.com

  

VOLET II

Lundi 20 juin 2016
Transmission II - Présentation de films par Joan Jonas et autres
Espace D, 19h

Cette deuxième soirée de projections présente des films et vidéos de Jonas, accompagnés de films et de documentations d'autres artistes et cinéastes qui ont influencé sa pratique et sa pensée. Conçu autour des notions de mascarade et de mouvement, ce programme englobe un large éventail de disciplines artistiques, allant du théâtre à la danse, en passant par le cinéma, avec des œuvres de Jack Smith, du théâtre nô, de la danse contemporaine et des expérimentations cinématographiques de la première heure.

Mardi 21 juin 2016
Tanya Lukin Linklater A Glossary of Insistence

Espace D, 19h

Dans cette performance-conférence, Tanya Lukin Linklater réunira des artistes et penseurs autochtones et afro-américains – Maria Tallchief, Leonardo Drew, Beyoncé, Audra Simpson, Peter Morin – pour poser des questions telles que: Comment les objets évoquent-ils l'éphémérité des structures invisibles? Les structures ressenties? Celles qui régissent la vie quotidienne? Comment entrer en dialogue avec ces traces éphémères? Dans les mots de l'artiste: «Dans les discussions sur le corps, le corps y est absent. Une absence très présente. Dylan Robinson a parlé récemment du pouvoir qu'a le regard institutionnel à structurer notre regard à nous. Je m'interroge sur le pouvoir dans le regard du chorégraphe (George Balanchine) et le pouvoir du corps par rapport à ce regard (Maria Tallchief, première danseuse de ballet). Je m'interroge aussi sur le pouvoir du corps à transgresser l'emprise de cette structure. Nos variétés d'insistance peuvent être différentes.» tanyalukinlinklater.com

Mercredi 22 juin 2016
Simone Forti News Animations
Espace D, 19h

Créée au milieu des années 1980, la performance News Animations, de Simone Forti, traduit le langage et les images des articles de journal et des journaux télévisés en compositions de mouvements improvisés. Ces animations abordent l'actualité et les façons dont celle-ci influence l'art, l'espace civique, et l'expérience vécue. Dans News Animations, ce sont les nouvelles qui deviennent le chorégraphe, régissant les mouvements et les paroles de Forti. Cette série aux itérations infinies a commencé comme tentative de comprendre l'actualité par le biais de l'improvisation. Par une mise en œuvre de tout ce qui surgit dans le moment, le mouvement et la parole deviennent un mode d'enquête et un commentaire social. À l'origine de cette parole se trouvent des questionnements, sentiments et spéculations sur le monde que nous présentent les médias. Forti intègre cette improvisation sur l'actualité à sa pratique de dessin également. La pensée se transforme en mouvement, qui se transforme en ligne, qui à son tour se transforme en parole.


Barbara Clausen est commissaire d'exposition indépendante et professeure au département d'histoire de l'art de l'Université du Québec à Montréal. Depuis 2000, elle a écrit abondamment sur la performance et les pratiques de commissariat et a organisé de nombreuses expositions et séries de performances en Europe et en Amérique du Nord, entre autres au MUMOK à Vienne et à la Tate Modern à Londres. En 2013 elle a commissarié la première rétrospective de Babette Mangolte à VOX Centre d'image contemporaine et en 2014 l'exposition et la série de performances STAGE SET STAGE: sur l'identité et l'institutionnalisme à la SBC galerie d'art contemporain. Depuis 2014, elle est directrice du projet de recherche et de l'exposition de recherche Une bibliographie commentée en temps réel: l'art de la performance au Québec et au Canada présentés à Artexte en 2015.


DHC/ART Fondation pour l’art contemporain

Établie en 2007, la fondation DHC/ART est un organisme sans but lucratif qui se consacre à la présentation de l'art contemporain. Abritée dans deux bâtiments patrimoniaux situés au cœur du Vieux-Montréal, DHC/ART offre une programmation qui s'est mérité la faveur critique aussi bien ici qu'à l'étranger. À chaque année sont offertes deux à trois expositions majeures, une série d'événements publics, des projets spéciaux de collaboration et un programme d'éducation innovateur. D'envergure internationale, tout en étant à l'écoute du contexte montréalais, la programmation entière de DHC/ART est offerte gratuitement afin de renforcer son engagement à être accessible et de favoriser une discussion sur la manière dont l'art contemporain est porteur de sujets et d'idées qui reflètent et touchent notre vie au quotidien.


Le Centre Phi

Le Centre Phi, c'est des salles qui se transforment au gré des activités: lancement, conférence, colloque, projection, exposition, concert, spectacle, installation interactive. C'est des studios de création et de production, avec la technologie la plus sophistiquée, mise au service des besoins artistiques. C'est un centre multifonctionnel où l'art peut s’exprimer dans tous ses états. Et c'est surtout un lieu d'échanges, d'apprentissage, de découverte, de lancement, de tournage, d'enregistrement, etc.

Le Centre Phi est une initiative de Phi et de sa fondatrice, Phoebe Greenberg. Phi a pour mission d'offrir au public l'excellence dans le domaine des arts de toutes sortes et de tous les horizons.



— 30 —



Source:
Centre Phi

Renseignements:
Centre Phi
407, rue Saint-Pierre, Montréal
Tél.: 514 225-0525 • centre-phi.com

Relations de presse:
Myriam Achard
Directrice des relations publiques et des communications
Tél.: 514 844-7474, poste 5104 • machard@centre-phi.com




Centre PHI - Tous les lieux de l'art


DHC/ART and guest curator
Barbara Clausen are proud to present:
AFFINITIES
A series of performances, screenings, and conversations


Image
Photo credit: Joan Jonas, They Come to Us without a Word II, 2015. Production still. Photo: Moira Ricci, courtesy of the artist.


A PROGRAM OF EVENTS IN TWO PARTS

In conjunction with the exhibition Joan Jonas: From Away, DHC/ART and guest curator Barbara Clausen will present Affinities: a series of performances, screenings, and conversations, a program of events in two parts, from May 24 to 27 and from June 20 to 22. This series will present a performance lecture by Joan Jonas with Jason Moran, performances by taisha paggett, Tanya Lukin Linklater and Simone Forti, as well as two evenings of film and video screenings in addition to an afternoon of conversations. While distinct in their own practice and aesthetics, the participating artists from the fields of dance, visual arts and music, share an affinity with Jonas's engagement and 'insistence' on reading the world(s) against and with the flow of the times. These interdisciplinary art practices, from the fields of art, dance, poetry, and music, in a similar vanguard spirit to that of Jonas, explore modes of movement, sound and non-linear storytelling. This is reflective of a constantly evolving collective imaginary that reflects and shapes the various socio-political contexts we live in.

All events from the Affinities series are free of charge.


PART I

Tuesday, May 24, 2016
Transmission I - Screening of films by Joan Jonas and others

Space D, 7 PM

This film and video series, organized by Victoria Carrasco, Barbara Clausen and Jon Knowles, in conversation with Joan Jonas gives insight into Jonas's as well as other artists and filmmakers' early cinematic experiments from the late 60's and early 70's. This first selection, centred around the notion of landscape and the construction of vernacular and mediatized space in the arts will mirror the wide range of cultural references and inspirations found in Jonas's productions, ranging from anthropology, mythology, and literature, which continue to significantly inform the artist's work.

Wednesday, May 25, 2016
taisha paggett Decomposition of a Continuous Whole
Space D, 3:30 PM to 8 PM

taisha paggett's site specific choreography Decomposition of a Continuous Whole which she has continued to develop since 2009, questions the indexicality of dance within the exhibition space as a critical tool of deconstruction and reflection. According to the artist in 2009: "Decomposition of a Continuous Whole is a piece where I’m blindfolded and drawing on the walls of a room. I wanted to create a space where an audience was around me, and I wasn’t aware of their viewing, their eyes. I wanted to get out of this 7 minute, 15 minute, 45 minute, evening length dance structure. I wanted to expand time and have no narrative arc. I just wanted to be in an experience. And I wanted my internal experience to be as informative as what the audience was taking in." taishapaggett.net

Thursday, May 26, 2016
An afternoon of conversations with the artists of the Affinities series

Space D, 2 to 5 PM

This afternoon organised with Hexagram UQAM/Concordia will offer the opportunity to discuss the practices of the various artists participating in the Affinities event series. These interdisciplinary artists, whose works fall into the various categories such as art, dance, poetry, and music share a similar vanguard spirit to that of Joan Jonas. Each artist, in their own way explore modes of movement, sound and non-linear storytelling, reflective of a constantly evolving collective imaginary that reflects and shapes the various socio-political contexts we live in. A mode of production that is emblematic for present and past affinities between visual arts, new media and performance based practices, invested in exploring the politics of the exhibition as a site that frames situations and encounters and produces knowledge.  

Friday, May 27, 2016
Joan Jonas with Jason Moran
D. B. Clarke Theatre, 1455 De Maisonneuve Blvd. West, 7 PM

Joan Jonas with Jason Moran is a lecture performance with live piano and video projections, as well as improvisational actions. This performance is organised in collaboration with the Faculty of Fine Arts at Concordia University. Throughout the evening, Jonas and Moran will interact with each other as they demonstrate examples from their ten years of collaboration, starting with the performance The Shape, The Scent, the Feel of Things from 2005 up to the most recent performance They Come to Us without a Word, commissioned for the U.S. pavilion at the Venice Biennale in 2015 and currently on view at DHC/ART. jasonmoran.com



PART II

Monday, June 20, 2016
Transmission II - Screening of films by Joan Jonas and others

Space D, 7 PM

This second evening of screenings entitled Transmission II features videos and films by Jonas alongside films and documentation from other artists and filmmakers that have had a seminal influence on Jonas's work and thinking. Conceived around the notion of masquerade and movement, this program encompasses a wide array of cultural sources and inspirations from the world of theater, cinema, and dance, ranging from Jack Smith to Noh Theatre, postmodern dance, and experiments from early cinema.

Tuesday, June 21, 2016
Tanya Lukin Linklater A Glossary of Insistence
Space D, 7 PM

This performative lecture by Tanya Lukin Linklater will configure Indigenous and African-American artists and thinkers - Maria Tallchief - Leonardo Drew - Beyoncé - Audra Simpson - Peter Morin - alongside questions that ask: "How do objects evoke the ephemera of invisible structures? Felt structures? Structures that impact our everyday lives? How do we respond to these ephemeral residues?" From the artist: "I find an absence of the body within a conversation about the body. An absence that is present. Dylan Robinson recently spoke of the force of the institution's gaze to structure the way that we look. I wonder about the force of a choreographer’s look (George Balanchine). I wonder concomitantly about the force of the body in relation to this look (Maria Tallchief, prima ballerina). I wonder about the force of the body to exceed the structure's exertion. Our kinds of insistence may be different." tanyalukinlinklater.com

Wednesday, June 22, 2016
Simone Forti News Animations
Space D, 7 PM

Developed in the mid-1980s, Simone Forti's News Animations encompasses the translation of the imagery and language of newspaper reports and newscasts into improvised movement compositions. Forti's News Animations address what is going on in the world and how it can animate art, civic space, and lived experience. In News Animations the news becomes the choreographer, determining Forti's movements and speech. In the artist's words: "This seemingly infinite series of performances started as an attempt to fully comprehend the news through improvisations. Moving and speaking became a method of inquiry and social commentary, implementing all words that come to mind. These words arise from questions, feelings and speculations about the world brought to us by the news. Also incorporated in Forti's drawings, the artist has found a way to practice improvisation in two-dimensions as well. Thought becomes movement becomes line becomes word."


Barbara Clausen is an independent curator and professor in the Art History Department at the Université du Québec à Montréal. She has written extensively on the mediation and historization of performance art and curatorial practices. Since 2000 she has curated numerous exhibitions, symposia and performance events in Europe and North America at venues such as MUMOK Vienna, and Tate Modern. In 2013 she curated the first retrospective of Babette Mangolte at VOX, Centre d’image contemporaine, and in 2014, the exhibition and performance series STAGE SET STAGE: On Identity and Institutionalism at SBC Gallery of Contemporary Art. Clausen is the director of the long-term university research project An Annotated Bibliography: performance art in Quebec and Canada presented as an exhibition at ARTEXTE in 2015.


DHC/ART Foundation for Contemporary Art

Established in 2007, DHC/ART is a non-profit organization dedicated to the presentation of contemporary art. Housed in two heritage buildings located in the heart of Old Montreal, DHC/ART's programming has met with critical acclaim both at home and around the world. Each year we offer two to three major exhibitions, a series of public events, special collaborative projects and a forward thinking education program. International in scope while responsive to the context of the city of Montreal, all of DHC/ART's programming is offered free of charge as a way to reinforce its commitment to accessibility while fostering a discussion on how contemporary art is invested with the topics and ideas that reflect and touch our everyday lives.


The Phi Centre

The Phi Centre is a versatile space with venues that adapt to accommodate the event at hand: launches, conferences, seminars, screenings, exhibitions, concerts, performances, interactive installations. It has creative studios and production suites equipped with the latest technology for all artistic needs. It's a multifunctional centre where art can express itself in its various forms. It's a space where people can exchange, learn, discover, launch, shoot, record, and more.

The Phi Centre is an initiative of Phi and its founder, Phoebe Greenberg. Phi's mission is to provide the public with excellence in all types of art from every possible horizon.



— 30 —



Source:
Phi Centre

Information:
Phi Centre
407 Saint-Pierre Street, Montreal
Tel.: 514 225-0525 • phi-centre.com

Public Relations:
Myriam Achard
Director of Public Relations and Communications
Tel.: 514 844-7474, ext. 5104 • machard@phi-centre.com




Centre PHI - Tous les lieux de l'art


Se désabonner / Unsubscribe
Vous ne parvenez pas à lire ce courriel? Cliquez ici / Can't read this email? Click here