Copy
Newsletter 12/21


Cher Event Supplier,

Au moment où on croyait que le pire était derrière nous, une quatrième vague venait nous gâcher la vie. Pour beaucoup d’entre nous l’annonce des nouvelles mesures anti covid plus renforcées avait l’effet d’un coup de massue. Les nombreuses annulations signifiaient de facto la fermeture  de notre secteur. Nous nous verrions contraints nous aussi d’annuler notre Christmas Meeting pour la deuxième fois. Life is a bitch, on ne peut plus s’en douter.
 
Il va de soi que nous ne sommes pas restés sans rien faire. Avec la Event Confederation nous avons immédiatement sonné l’alarme. En effet, sans soutien financier cette quatrième vague pourrait s’avérer la vague de trop pour beaucoup d’entreprises événementielles. Après concertation avec nous le gouvernement flamand a immédiatement annoncé des mesures d’aide. Les gouvernements bruxellois et wallon suivront probablement sous peu. Nous continuerons à nous battre sans relâche pour un soutien pour toutes ces entreprises - grandes et petites - et tous ces freelance qui donnent avec passion corps à notre secteur.
 
Cela nous amène à l’étude de la Haute Ecole KdG qui a cartographié en 2020 une première fois l’impact de la crise sur notre secteur et qui veut faire la même chose maintenant. Pouvons-nous vous demander de participer en masse à leur enquête ? Des chiffres scientifiques et fondés donnent à notre secteur la crédibilté nécessaire auprès de la politique !
 
Nous sommes conscients qu’ils’agit d’une période très difficile pour beaucoup d’entre vous. Nous tenons toutefois à vous souhaiter d’agréables fêtes de fin d’année, en cercle restreint mais pour une fois sans masque buccal et sans CST. Et cette Christmas Meeting ? On l’organisera sans hésitation une fois que c’est de nouveau possible. Nous espérons à ce moment pouvoir enfin lever le verre avec vous à un avenir meilleur et optimiste. Tenez bon !


L'équipe BESA

P.S. Vous trouverez le dernier protocole sur le site de la Event Confederation.
 
ELECTION DU NOUVEAU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Saviez-vous que tous les 6 ans BESA choisit un nouveau Conseil d'Administration ?
C'est de nouveau le cas en 2022.

Tous nos membres effectifs peuvent se présenter comme candidat.
Plus d'infos à ce sujet suivront en janvier.
Etude à propos de l'impact de la crise corona sur le secteur de l'événementiel
La crise covid n'est pas encore passée, certainement pas pour nous, les professionnels de l'event. Quel impact est-ce que la crise a sur vos activités ? De quelle aide avez-vous besoin ? Laissez entendre voitre voix via l'enquête du Centre d'Expertise Impact Public de la Haute Ecole KdG et démontrez noir sur blanc que de l'aide pour le secteur de l'événementiel est indispensable.

En savoir plus  >>> 
Base de données d'offres d'emplois

Tout est bon à prendre pour attirer les les bons profils événementiels. C’est pourquoi les membres BESA reçoivent un canal supplémentaire et gratuit pour poster leurs offres d’emploi. Pas un luxe superflu en ces temps de pénurie sur le marché du travail, même maintenant que notre secteur est de facto fermé. Cette pénurie se fait sentir dans un manque dramatique de tous les profils : chauffeurs, monteurs de tentes, techniciens, riggers, roadies, event managers, ...

La nouvelle base de données d’offres d’emplois sur le site web de BESA se veut être un outil dans la recherche de la personne homme/femme de la situation. Chaque membre peut avoir deux offres d’emplois en ligne et les Golden Members ont droit à quatre offres d’emplois supplémentaires. Il suffit de remplir simplement le formulaire d’offre d’emploi sur le site de BESA : https://b-esa.be/fr/membres/soumettre-un-poste-vacant. Ceci ne prend que 2 minutes de votre temps !

Si vous n’êtes pas membre mais vous désirez quand même poster vos offres d’emplois, vous êtes bien sûr le bienvenu pour devenir membre afin de profiter de cet avantage.

Les BEA Awards : la récompense pour deux ans d'événements top !
Plus que 1.000 professionnels du secteur de l'event ont trouvé la route vers le Nekkerhal à Malines pour la 22ième édition des BEA Awards, l'événement de réseautage clé du secteur.

En savoir plus >> 
Malines en feu pendant
De Warmste Week !
Ce weekend le coup d'envoi a été donné pour l'événement annuel de charité "De Warmste Week" (la semaine la plus chaude), organisé cette année par la VRT à Malines. Depuis le vendredi soir la tour de la cathédrale Saint-Rombaut est virtuellement en feu.

En savoir plus >> 
Du sang neuf (ou presque) chez BESA : bienvenue Ilse!
C'est avec beaucoup de plaisir que nous accueillons Ilse Organe en tant que nouvelle personne de contact pour les membres (potentiels) de BESA. Nous lui donnons volontiers la parole pour se présenter.
J'aime bien prendre le temps pour me présenter brièvement en tant que nouvelle collaboratrice au sein de BESA : Ilse Organe, 44 ans et avant tout mère d'un garçon de bientôt 12 ans, Félix.
 
Je suis également enthousiaste de vous présenter Organdipity, ma propre entreprise avec laquelle j'ai pris un tournant il y a 3 ans et demi et dit adieu au monde des affaires tel que je le connaissais. Après 18 ans dans les grandes structures (Telenet, Manpower, G4S, où j'ai appris beaucoup), j'ai estimé que je trouverais plus de satisfaction dans une histoire où je suis le seul porteur de plume. Et ça s'est bien passé.

J'étais déjà indépendante depuis un certain temps en tant qu'activité complémentaire (événements) et, pour l'activité à plein temps, j'ai fait une combinaison d'événements et de conseils dans les domaines que j'avais appris à aimer et à maîtriser au fil des ans (change, sales, people).

Pendant l'ère G4S, j'ai également appris à connaître BESA. Je suis devenue membre, et plus tard je me trouvais sur les fonts baptismaux du groupe de travail sur la sécurité des événements. Cependant, mon employeur de l'époque n'a pas apprécié le fait que je sois devenue une ambassadrice de ce groupe de travail (l'histoire des grands et des petits) et j'ai donc forcément pris du recul.
 
Par contre, le mode de fonctionnement de BESA, qui chapeaute le secteur, la connaissance que j'ai acquise au fil des ans des objectifs, etc., n'a cessé de me stimuler. J'ai tdonc oujours gardé le contact avec le groupe de travail sur la sécurité des événements.

Aujourd'hui, je veux jouer un rôle dans l'attraction de nouveaux membres et certainement dans la rétention des membres existants, et ceci aussi bien en Flandre qu'à Bruxelles et en Wallonie. Approcher les entreprises et les responsables du secteur, expliquer pourquoi les choses vont parfois lentement et doivent soudainement aller très vite, mettre en contact les personnes ayant des questions, des intérêts et des propositions spécifiques pour l'opération avec la bonne personne au sein du BESA, expliquer le lien avec la Event Confederation, ... En bref, un poste d'ambassadeur tel que je le voyais auparavant et que je peux maintenant mettre sur la carte. J'ai hâte de contribuer à la poursuite de l'organisation !
Vous avez encore des questions, vous voulez un rendez-vous ou un appel vidéo pour faire connaissance, pour répondre à vos questions et écouter vos attentes, n'hésitez pas à contacter Ilse au +32 (0)499 99 93 47 ou via ilse@b-esa.be.
Ce que disent nos membres
Tweepuntnul est une jeune agence d'hôtesses avec une bonne dose d'expertise dans le domaine  de l'hospitality, recruitment et le secteur événementiel.
Plus d'infos : www.tweepuntnul.be
“Nous sommes une jeune agence d’hôtesses, nous venons seulement de démarrer début janvier 2019. Nous levions notre verre au lancement de Tweepuntnul, plein de projets fous et de rêves que nous pouvions enfin donner vie.
 
Notre agence applique la devise “Ensemble avec les gens, pour les gens”, que nous soutenons pleinement, à 100%. Tweepuntnul repose sur les 500 champions qui parcourent chaque jour le pays pour améliorer des événements partout en Belgique. Notre vivier d’hôtes et d’hôtesses consiste en un powerteam souriant, polyvalent et flexible ! Nous nous engageons à élever chaque événement à laquelle nous collaborons à un niveau supérieur.

Derrière les rideaux nous travaillons dur pour que Tweepuntnul reste une success story. Grandir sans perte de qualité et développer une community où chacun travaille avec passion et plaisir, c’est notre ambition.
 
Malheureusement la crise du covid s’est annoncée. Notre chance est que nous ne sommes pas une entreprise avec une structure lourde. Nous ne sommes que deux et n’avons pas beaucoup de frais. Cependant, nous avons très vite compris qu’en tant que petite entreprise nous ne signifions pas beaucoup. Si on voit comment l’horeca se regroupe, est présent dans les médias et reçoit du soutien ... ça devrait quand-même êstre possible pour notre secteur aussi ! Cela nous a mené vers BESA.
 
Rassembler les forces avec nos pairs du secteur nous semblait le seul moyen d’être vu et entendu. Si chaque petite sociéte événementielle ferait partie de BESA, ce serait quelque chose. Ensemble nous pourrions véritablement lancer notre poids dans l’affaire ! Pas seulement dans cette crise ou la prochaine mais aussi pour le bien-être général de notre secteur.Nous en sommes vraiment convaincus !
 
Pendant la crise du covid nous attendons de la part de BESA surtout de la pression pour que nous reçevons le support nécessaire pour survivre cette période difficile sans trop de casses. Mais nous attendons également beaucoup de la commission paritaire sur laquelle BESA travaille. Selon nous c’est une chose qui est vraiment nécessaire pour donner à notre secteur sa propre place parmis les autres secteurs. Dans le secteur de l’événementiel nous sommes tout le temps occupés avec des jobs, des projets, des deadlines ... Nous faisons toujours passer le plaisir de nos clients et de nos clients finaux en premier et nous oublions nous-mêmes et notre secteur. Si cette crise nous a appris quelque chose, c’est que s’organiser et se structurer comme secteur est aussi important. Regardez l’horeca !
 
Mais nous voulons quand-même finir avec une note positive : la crise nous a également appris que nous aimons vraiment notre job. C’est notre passion et nous voulons donc vraiment continuer à le faire.”

Sander Meeuwssen & Joëlle Stoffelen, gérants Tweepuntnul
Vous désirez vous aussi contribuer à notre newsletter ? Laissez un mot à Petra Cooreman : petra@b-esa.be
Mesures d'aide : update
BESA continue à viser et lutter pour des mesures d'aide qui permettent aux entreprises à survivre cette crise. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des mesures qui ont déjà été communiquées.
MESURES D'AIDE FLAMANDES

MESURES D’AIDE DU GOUVERNEMENT FLAMAND

Maintenant que nous sommes aussi bien que fermés de nouveau, nous nous attendons à des mesures d'aide de la part de la politique. Le gouvernement flamand a déjà annoncé de l'aide aux entreprises fortement touchées par cette nouvelle vague.

En savoir plus >>
MESURES D'AIDE FEDERALES

MESURES D’AIDE FÉDÉRALES POUR LE SECTEUR DE L’ÉVÉNEMENTIEL

Le kern a validé le 10 décembre un paquet de mesures de soutien économique. Le secteur de l’événementiel, touché par les fermetures, bénéficiera d’une réduction des charges ONSS.

En savoir plus >>

LE DROIT DE PASSERELLE EN CAS DE QUARANTAINE OU DE SOINS APPORTÉS À UN ENFANT

Maintenant que beaucoup de nos collègues se trouvent en quarantaine ou sont obligés de rester à la maison pour soigner leurs enfants en quarantaine, nous voulons attirer votre attention sur le droit de passerelle en cas de quarantaine ou de soins apportés à un enfant. Vous pouvez le demander à partir de 7 jours d'interruption obligatoire de vos activités.

En savoir plus >>

PROLONGATION DU DROIT DE PASSERELLE

Le Conseil des Ministres a décidé vendredi de prolonger le droit passerelle de crise à partir du 1er décembre 2021 jusqu'au 31 mars 2022 pour les indépendants affectés par les nouvelles mesures sanitaires.

En savoir plus >>
MESURES D'AIDE BRUXELLOISES

FONDS DE GARANTIE BRUXELLOIS AUX ENTREPRISES DES SECTEURS ÉVÉNEMENTIELS ET CULTURELS OPÉRATIONNEL LE 3 JANVIER

Le Gouvernement bruxellois a adopté un projet d’arrêté visant la mise en place d’un Fonds de garantie à l’attention des entreprises des secteurs événementiels et culturels afin de permettre aux organisateurs d’événements d’être couverts pour des pertes financières liées à des annulations, des reports ou des restrictions de jauge pour des raisons sanitaires. 12,5 millions d’euros sont prévus pour ce Fonds de garantie. Il sera opérationnel le 3 janvier.

En savoir plus >>
D'AUTRES MESURES D'AIDE

CRAIGNEZ-VOUS D’ÊTRE DÉPASSÉ/E PAR LES CHARGES FINANCIÈRES DE VOTRE ENTREPRISE ?

Maintenant que cette quatrième vague du Covid nous a pris en vitesse, la Event Confederation s'est concertée de nouveau avec Febelfin, la Fédération belge du Secteur Financier, pour voir ce qui peut et doit être fait.

En savoir plus >>
Vous désirez contribuer à une de nos prochaines newsletters ? Super ! Signalez-le à juul@b-esa.be.
Trouvez-nous  en ligne
Suivez-nous sur Facebook, Twitter et LinkedIn. 
Nos dernières nouvelles se trouvent sur notre site.
 
Facebook
Twitter
LinkedIn

La Belgian Event Supplier Association a été créée en 2010 par quelques prestataires événementiels qui face à l'évolution constante du secteur de l'événementiel étaient confrontés à des problèmes auxquels ils ne trouvaient pas de solution. Ils ont lancé la Belgian Event Supplier Association avec comme but :

  • Défendre les intérêts des prestataires événementiels
  • Contribuer à la professionnalisation maximale du secteur
  • Viser un label de qualité
  • Favoriser la communication et le networking entre les membres
Copyright © 2021 BESA, All rights reserved.


Vous désirez changer la manière dont vous recevez cette newsletter ?
Vous pouvez mettre à jours vos préférences ou vous désabonner de cette liste de diffusion.

Email Marketing Powered by Mailchimp