Pour recevoir régulièrement les dernières prises de position politique concernant les animaux :
s'inscrire à la lettre d'information Politique & Animaux

 

Le président de la République souhaite mettre fin à l'élevage en cage des poules pondeuses et engager l'État à accompagner la restructuration de la filière

Soumis par Samuel L214

Le 11 octobre 2017,
Emmanuel Macron (LREM) a agi pour les animaux

Quand j’ai pris l’engagement pendant la campagne que les oeufs vendus aux consommateurs ne seraient issus que d’élevages en plein air d’ici 2022, c’est parce qu’aussi nous pouvons, ensemble, atteindre cet objectif (...) je veux dire que l’Etat est prêt à s’engager financièrement pour accompagner la restructuration de la filière par le Plan d’Investissement, que la grande distribution doit aussi donner à cet égard de la visibilité sur les volumes et un prix plus rémunérateur pour permettre aux éleveurs de réinvestir.
(extrait du discours d'Emmanuel Macron à Rungis,à -33:42)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le président de la République souhaite mettre fin à l'élevage en cage des poules pondeuses et engager l'État à accompagner la restructuration de la filière on Facebook
 

 

Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation ne remet pas en cause l'obligation de consommer des protéines animales à la cantine

Soumis par Thierry Lherm

Le 31 octobre 2017,
3 politiques (LREM) ont agi contre les animaux

huit repas sur vingt doivent donc comporter du poisson, de la viande ou des abats. Aucune disposition particulière quant à la nature du plat protidique ne s'applique pour les autres repas
Les restaurants scolaires, qui servent chaque année un milliard de repas, jouent un rôle fondamental dans la structuration des comportements alimentaires des six millions d'élèves qui les fréquentent.
Les recommandations du GEMRCN [groupement d'étude des marchés en restauration collective et de nutrition] tiennent compte despriorités nutritionnelles nationales établies dans le cadre du PNNS [Programme national nutrition santé].
(extraits de la réponse à la question écrite du député Bastien Lachaud)
Les recommandations nutritionnelles officielles de nombreux pays reconnaissent l’alimentation végane/végétalienne comme une alimentation saine et viable à tous les âges de la vie, comme le rappellent une quarantaine de professionnels de santé dans une tribune publiée par "France-Soir".
Le ministre indiquant dans sa réponse que pour le cas où les recommandations nutritionnelles pour les enfants évolueraient, une révision du décret no 2011-1227 et de l'arrêté du 30 septembre 2011 permettrait d'adapter la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire, nous sommes donc en droit d'attendre du ministre de l'agriculture une mise à jour des recommandations françaises afin de prendre en compte le consensus scientifique sur la question, partagé par la plus grande association de diététiciens au monde -l’Academy of Nutrition and Dietetics- regroupant environ 67.000 nutritionnistes.

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation ne remet pas en cause l'obligation de consommer des protéines animales à la cantine on Facebook
 

 

Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas

Soumis par Samuel L214

Le 25 octobre 2017,
27 politiques (EELV, GC, PRG, PS) ont agi pour les animaux

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Ces eurodéputés ont voté pour la suppression du financement européen des corridas on Facebook
 

 

Ces eurodéputés ont voté contre la suppression du financement européen des corridas

Soumis par Samuel L214

Le 25 octobre 2017,
26 politiques (FN, LR, UDI, UDI-AC, UDI-PR) ont agi contre les animaux

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Ces eurodéputés ont voté contre la suppression du financement européen des corridas on Facebook
 

 

La maire de Paris veut continuer à accueillir des cirques détenant des animaux

Soumis par Samuel L214

Le 14 octobre 2017,
Anne Hidalgo (PS) a agi contre les animaux

L'interdiction de tous les cirques qui ont des animaux ? Non (...) Il faut faire les choses avec discernement et poser la barre très haut. C'est ce que nous faisons et nous allons continuer à le faire
(extrait de la réponse d'Anne Hidalgo à la question d'un membre de Paris Animaux Zoopolis à l’occasion du compte-rendu de mi-mandat de la maire de Paris)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like La maire de Paris veut continuer à accueillir des cirques détenant des animaux on Facebook
 

 

Le député Loïc Dombreval demande l'abolition de l'élevage de visons pour leur fourrure

Soumis par Thierry Lherm

Le 31 octobre 2017,
Loïc Dombreval (LREM) a agi pour les animaux

61 % des Européens estiment qu'il n'est pas acceptable d'élever des animaux pour leur fourrure, selon une étude réalisée par l'industrie de la fourrure. En Europe plusieurs pays ont déjà interdit ou sont sur le point d'interdire ce type d'élevage : Grande-Bretagne, Autriche, Slovénie, Croatie, Pays-Bas, Bosnie-Herzégovine, Hongrie, Serbie, République tchèque. Pour des raisons éthiques et écologiques, la France pourrait rejoindre ces pays pionniers et progresser sur la question du bien-être animal en interdisant l'élevage des visons exclusivement pour leur fourrure.
(extrait de la question de Loïc Dombreval)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le député Loïc Dombreval demande l'abolition de l'élevage de visons pour leur fourrure on Facebook
 

 

20 députés LREM demandent davantage de tirs contre les loups dans une lettre au ministre de la Transition écologique et solidaire

Soumis par Thierry Lherm

Le 10 octobre 2017,
20 politiques (LREM) ont agi contre les animaux

Membres de la représentation nationale, nous vous demandons, Monsieur le Ministre d'État, une réflexion complète sur le sujet, afin de prévenir ces troubles de manière efficace et pérenne. Les tirs de prélèvements et de défense ne sont pas suffisants puisque l'augmentation des prédations est attestée.
(extrait de la lettre adressée au ministre Nicolas Hulot)

→ Lire la suite

share on Twitter Like 20 députés LREM demandent davantage de tirs contre les loups dans une lettre au ministre de la Transition écologique et solidaire on Facebook
 

 

La Garde des Sceaux rappelle le principe d'indépendance de la Justice au député Marc Le Fur qui appelle à réprimer les lanceurs d'alerte

Soumis par Samuel L214

Le 24 octobre 2017,
Nicole Belloubet (DVG) a agi pour les animaux

Vous avez appelé mon attention sur les moyens illégaux utilisés par l'association L214 pour prendre des images et vidéos dans des élevages et abattoirs (...) et sanctionner les auteurs de ces actes
je dois vous rappeler qu'(...)il ne m'appartient pas de donner quelque instruction que ce soit aux parquets (...) en raison des principes constitutionnels de séparation des pouvoirs et d'indépendance de l'autorité judiciaire.
(extraits de la réponse de la ministre de la Justice à la demande du député Marc Le Fur)

→ Lire la suite

share on Twitter Like La Garde des Sceaux rappelle le principe d'indépendance de la Justice au député Marc Le Fur qui appelle à réprimer les lanceurs d'alerte on Facebook
 

 

Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation est opposé à l'interdiction d'exporter des animaux vivants et se veut rassurant sur la réalité des contrôles et des conditions de transport

Soumis par Thierry Lherm

Le 17 octobre 2017,
3 politiques (LREM) ont agi contre les animaux

Les exportations et mouvements intra-communautaires d'animaux vivants représentent pour l'élevage français un important débouché économique qu'il est nécessaire de préserver
Enfin, la France s'emploie à développer des contacts avec les autorités compétentes des pays tiers vers lesquels elle exporte des animaux (...) À ce jour, l'exploitation de ces échanges a déjà permis de mettre en œuvre des mesures correctives.
(extrait de la réponse du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation aux questions écrites de la députée Claire O'Petit et du député Loïc Dombreval)
Vidéo de présentation de la campagne StopTheTrucks de l'Eurogroup for animals :

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation est opposé à l'interdiction d'exporter des animaux vivants et se veut rassurant sur la réalité des contrôles et des conditions de transport on Facebook
 

 

Le député Loïc Dombreval interroge le Gouvernement sur l'interdiction de la détention d'animaux sauvages dans les cirques

Soumis par Thierry Lherm

Le 31 octobre 2017,
Loïc Dombreval (LREM) a agi pour les animaux

En France, 250 cirques proposent des numéros faisant intervenir des animaux. De plus en plus de maires refusent l'installation de ce type de cirque sur leur commune. La fédération des vétérinaires d'Europe (FVE) s'est prononcée, le 6 juin 2015, en faveur de l'interdiction des mammifères sauvages dans le cadre de cirques itinérants. Cette question sensible sur laquelle la société porte une attention grandissante doit être étudiée avant tout de façon scientifique. Il faut s'assurer que les conditions de vie des animaux sauvages sont adaptées à leurs impératifs biologiques, ainsi que de leur protection lors des transports. Aussi, il souhaiterait connaître sa position sur la question des animaux sauvages dans les cirques itinérants et ses intentions à ce sujet.
(extrait de la question)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le député Loïc Dombreval interroge le Gouvernement sur l'interdiction de la détention d'animaux sauvages dans les cirques on Facebook
 

 

La ville de Wingles refuse les cirques détenant des animaux

Soumis par Thierry Lherm

Le 26 octobre 2017,
Maryse Loup (PS) a agi pour les animaux

En France, plus d’une soixantaine de villes ont pris des arrêtés pour interdire la venue de cirques avec animaux sur leur territoire, elles n’étaient qu’une douzaine en 2012. (...)Tout comme Wingles, en mars.
Ailleurs dans le monde, vingt-sept pays interdisent la présence d’animaux, le plus souvent sauvages, dans les cirques.
(extraits de l'article de La Voix du Nord)

→ Lire la suite

share on Twitter Like La ville de Wingles refuse les cirques détenant des animaux on Facebook
 

 

La ville de Manosque installe un pigeonnier contraceptif

Soumis par Thierry Lherm

Le 27 octobre 2017,
Bernard Jeanmet-Péralta (LR) a agi pour les animaux

Dans ce cadre, un pigeonnier contraceptif a été mis en place aux Couqières en 2016. Le fonctionnement est simple. C'est un pigeonnier classique, c'est-à-dire qui contient des niches pour les oiseaux et une porte permettant d'y entrer. Sauf qu'un opérateur vient régulièrement secouer cette structure particulière. Les oeufs ainsi secoués deviennent clairs et n'éclosent pas. (...) Un panneau d'information est d'ailleurs installé sur le pigeonnier pour expliquer aux intéressés son fonctionnement.
(extrait de l'article de La Provence)

→ Lire la suite

share on Twitter Like La ville de Manosque installe un pigeonnier contraceptif on Facebook
 

 

Ces eurodéputés ont choisi de ne pas se prononcer lors du vote sur la suppression du financement européen des corridas

Soumis par Samuel L214

Le 25 octobre 2017,
15 politiques (PCF) ont penché contre les animaux

Ces eurodéputés se sont abstenus ou ont refusé de participer au vote de l'amendement 50 qui rappelle que l’argent du contribuable ne devrait pas être utilisé pour soutenir l’élevage ou la reproduction de taureaux en vue de la tauromachie (...) et demande à la Commission de présenter une proposition visant à modifier la législation en vigueur sur cette question

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Ces eurodéputés ont choisi de ne pas se prononcer lors du vote sur la suppression du financement européen des corridas on Facebook
 

 

La députée Laurence Trastour-Isnart souhaite un renforcement des "tirs de prélèvement" sur les loups

Soumis par Thierry Lherm

Le 31 octobre 2017,
Laurence Trastour-Isnart (LR) a agi contre les animaux

Le 7 novembre 2017 sera décidé le contenu du nouveau plan loup 2018-2023 et les acteurs du monde agricole, éleveurs, organisations professionnelles, collectivités territoriales, demandent qu'à cette occasion soit notamment mis en place un nouveau schéma de régulation du loup prévoyant un prélèvement renforcé, la reconnaissance du droit de défense des troupeaux contre le loup dans « l'arrêté-cadre loup » et une meilleure prise en charge des frais de gestion du dossier loup par le ministère de l'écologie et de l'environnement.
(extrait de la question)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like La députée Laurence Trastour-Isnart souhaite un renforcement des "tirs de prélèvement" sur les loups on Facebook
 

 

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager une réflexion sur la situation des cirques détenant des animaux sauvages

Soumis par Thierry Lherm

Le 17 octobre 2017,
3 politiques (LREM) ont penché pour les animaux

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Au regard de la préoccupation croissante sur la place des animaux dans les cirques, il est souhaitable d'engager une réflexion avec les acteurs concernés pour examiner les évolutions envisageables qui tiennent compte à la fois du nécessaire bien-être des animaux et de la situation sociale et économique des professionnels du cirque.
(extrait de la réponse du Ministère de la Transition écologique et solidaire à la question parlementaire de la députée Claire O'Petit)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le Ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager une réflexion sur la situation des cirques détenant des animaux sauvages on Facebook
 

 

Les présidents des régions PACA et ARA demandent au Premier ministre une augmentation des tirs contre les loups

Soumis par Thierry Lherm

Le 18 octobre 2017,
2 politiques (LR) ont agi contre les animaux

L’actuel Plan national loup est largement inadapté. Les premiers éléments de cadrage du futur Plan 2018-2023 sont inacceptables tant ils visent à (...) à raréfier les tirs de prélèvement.
(extrait de leur lettre commune au Premier ministre)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Les présidents des régions PACA et ARA demandent au Premier ministre une augmentation des tirs contre les loups on Facebook
 

 

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager «de nouvelles démarches de réflexion sur le bien-être animal» et sur la détention des cétacés dans les delphinariums

Soumis par Thierry Lherm

Le 19 septembre 2017,
3 politiques (LREM) ont penché pour les animaux

Semble positif mais en attente de mesures concrètes

Le bien-être animal est un sujet de société, et les réflexions en cette matière doivent se poursuivre, dans la continuité des améliorations apportées par la loi no 2015-177 du 16 février 2015, qui a proclamé que les animaux sont des « êtres vivants doués de sensibilité ». (...) Dans les prochains mois, de nouvelles démarches de réflexion sur le bien-être animal seront engagées, en associant les parlementaires, les éthologues et les philosophes.
À l'heure actuelle, en France métropolitaine, trois établissements détiennent et présentent au public des spécimens vivants de cétacés. (...) Comme l'espérance de vie moyenne des orques et des grands dauphins en captivité est estimée entre 30 et 45 ans et que la plupart des dauphins et des orques présentés dans les trois établissements français sont des animaux jeunes, chacun de ces établissement pourra donc poursuivre son activité pendant encore au moins 30 ans. (...) L'impact économique de l'interdiction de la détention en captivité des cétacés sera donc modéré au regard du progrès que cette interdiction constitue pour le bien-être animal.
(extraits de la réponse du Ministère de la Transition écologique et solidaire à la question parlementaire du député Éric Pauget)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le Ministre de la Transition écologique et solidaire souhaite engager «de nouvelles démarches de réflexion sur le bien-être animal» et sur la détention des cétacés dans les delphinariums on Facebook
 

 

5 000 000 € d'aides supplémentaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour les filières d'élevage

Soumis par Thierry Lherm

Le 3 octobre 2017,
Laurent Wauquiez (LR) a agi contre les animaux

Nous, la Région, nous faisons le choix d’augmenter massivement, de 42 %, le budget de l’agriculture. Et l’Auvergne va en profiter très fortement. Il existait des aides aux filières en Rhône-Alpes et pas en Auvergne. Nous allons donc étendre ce dispositif à l’Auvergne, soit une somme de 5 millions d’euros au lieu de zéro. Une somme qui servira à améliorer la qualité des produits et des races. Toutes les aides cumulées vont passer de 12 à 29 millions d’euros.
Nous avons décidé de doubler les aides à nos races en les faisant passer de 20.000 à 40.000 € pour qu’elles profitent de cette vitrine.

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like 5 000 000 € d'aides supplémentaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour les filières d'élevage on Facebook
 

 

La députée Claire O'Petit demande l'abolition de l'élevage de visons pour leur fourrure

Soumis par Thierry Lherm

Le 24 octobre 2017,
Claire O'Petit (LREM) a agi pour les animaux

Certains États membres de l'Union européenne (la Croatie, le Royaume-Uni, les Pays Bas en 2024) ont interdit ce type d'élevage. Compte tenu de l'empathie croissante des Français pour les animaux (...) elle lui demande s'il compte porter une initiative législative visant à interdire l'élevage de visons en France.
(extrait de la question)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like La députée Claire O'Petit demande l'abolition de l'élevage de visons pour leur fourrure on Facebook
 

 

Ces élus des Landes demandent davantage d'aides de l'État pour les filières foie gras et avicoles du département

Soumis par Thierry Lherm

Le 29 septembre 2017,
4 politiques (PS) ont agi contre les animaux

C’est l’appel lancé par plusieurs élus landais (le président du Département Xavier Fortinon, le député Boris Vallaud, les sénateurs Monique Lubin et Eric Kerrouche), soutenus dans cette démarche par le la FDSEA, les Jeunes agriculteurs 40, le Modef et le FDJA-Modef.
"Eleveurs, salariés, chefs d’entreprise, élus locaux, Landaises et Landais, nous vivons tous dans un territoire où 6 000 emplois sont issus des filières gras et volailles de chair. Ici on élève des canards, des poulets et l’on cultive le bien-vivre avec des produits d’exception. Il est indispensable que les pouvoirs publics mettent en œuvre au plus vite un plan de financement pour accompagner la reprise d’activité.

→ Lire la suite

share on Twitter Like Ces élus des Landes demandent davantage d'aides de l'État pour les filières foie gras et avicoles du département on Facebook
 

 

Le député Bruno Questel souhaite davantage d'aides publiques pour soutenir et promouvoir la filière avicole

Soumis par Thierry Lherm

Le 24 octobre 2017,
Bruno Questel (LREM) a agi contre les animaux

il est plus qu'important que les pouvoirs publics s'engagent eux, en contrepartie, à promouvoir la filière France de la volaille. Pour toutes ces raisons, il lui demande de lui préciser les actions qu'il entend mettre en place pour accompagner effectivement la filière volaille dans sa volonté de transformation, de progrès et de développement.
(extrait de la question)

→ Lire la suite

lire la suite

share on Twitter Like Le député Bruno Questel souhaite davantage d'aides publiques pour soutenir et promouvoir la filière avicole on Facebook
 
Devenez vous-même lanceur d'alerte !
L214 - Éthique & Animaux
 

Politique & Animaux est animé par
l'association de protection animale
L214 - Éthique & Animaux ←

 


Se désinscrire de cette lettre d'information
Mettre à jour vos informations